Frédéric Fromet Chante l'Amour

Frédéric Fromet Chante l'Amour

Révélé au grand public par sa chanson d’actualité hebdomadaire sur France Inter, Frédéric Fromet n’épargne rien ni personne. Alors quand il s’attaque à l’amour, ça rigole, ça frotte et ça grince. En deux mots, ça Fromet ! Sur scène, Frédéric met le feu à l’actualité en deux coups de cuiller à pot, dans un trio infernal, vous êtes prévenus ! Dans son nouveau spectacle, Frédéric Fromet chante l’amour au moins pendant les cinq premières minutes. La suite dépend de l’actualité qu’il croque chaque semaine. Et de vous.
Frédéric Fromet : « J’ai vu des spectatrices hystériques me supplier de leur faire un enfant sur-le-champ. Des spectateurs jusqu’au-boutistes menaçant d’introduire le manche de ma guitare dans une partie de mon anatomie non prévue à cet effet. Calmez-vous. Je vous aime tous. A ma façon... ».
Guitare et chant : Frédéric Fromet
Clavier, accordéon, chœurs : François Marnier
Contrebasse, grosse caisse, chœurs : Anne Gouraud
Création lumière et sonore : Frédéric Quenehem


Frédéric Fromet est embauché au Caveau de la République le 1er janvier 2009. Il y fera ses armes jusqu’en avril 2014 en croquant chaque semaine l’actualité sous forme de chansons satiriques. Sa ligne de conduite : ne rien prendre au sérieux, à commencer par soi-même. Sa tronche de gentil facilitant l’expression de son esprit foncièrement frondeur, sans se départir d’une humanité certaine. Depuis septembre 2014, il sévit chaque vendredi à 17h55 en direct sur France Inter dans « Si tu écoutes, j’annule tout » devenue « Par Jupiter ». Jouissant d’une remarquable liberté de parole, il s’amuse chaque semaine à brocarder l’actualité tous azimuts.
Si Frédéric s’éclate à l’antenne, il prend aussi son pied à la scène. En tournée quasi-permanente par monts et par veaux (meuh), avec un accordéoniste et un contrebassiste, il s’amuse et entraîne le public dans sa joie de vivre.


1. Evénements
2. Tarification
3. Paiement